Ma Prime Rénov'

En préparation depuis plusieurs mois, le gouvernement vient d’annoncer officiellement, mercredi 8 janvier 2020, le lancement de la nouvelle prime 2020 sur la rénovation énergétique : MaPrimeRénov’.

Une nouvelle prime pour les particuliers

MaPrimeRénov’ a été créé de la fusion du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).

La grande différence avec cette prime est qu’il s’agit d’une prime unifiée, avec un montant forfaitaire (et non plus un pourcentage du montant des travaux), qui dépend du type de travaux réalisés et du revenu du ménage.

Favoriser les ménages modestes dans leur transition énergétique

Avec le système du CITE, les ménages modestes étaient freinés dans leur rénovation énergétique car ils ne pouvaient pas attendre l’année suivante pour récupérer le montant de leur prime. En plus de cela, les démarches pour connaître son éligibilité et demander les primes étaient complexes et ne se basaient pas sur les mêmes critères.

L’État a donc souhaité apporter une solution réunissant le CITE et l’aide « Habiter Mieux Agilité » autour de leur nouvelle aide MaPrimeRenov’, pour la rendre plus accessible à tous.

Avec MaPrimeRénov’, aucun fond ne sera avancé et les démarches seront simplifiées. La prime sera donc versée dès la fin des travaux de rénovation énergétique et non plus l’année suivante, comme c’était le cas pour la version 2019 du CITE.

Les critères d’éligibilité de Ma Prime Rénov’

Pour avoir le droit à MaPrimeRénov’, il faut :

1/ Être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans
2/ Occuper le bien dans lequel seront réalisé les travaux en tant que résidence principale
3/ Faire réaliser les travaux par une entreprise Reconnue Garant de l’Environnement (RGE)

MaPrimeRénov’ dépend également des ressources du foyer et du nombre de personnes du ménage.

Des aides adaptées à chaque projet

Les types de rénovations concernés par les aides

Afin d’aider les ménages les plus précaires d’un point de vue énergétique, MaPrimeRénov’ propose des aides sur différents types de rénovations :

  • Installation d’un système de chauffage : Pompe à chaleur Air/eau, chaudière à granulés et à bûches, poêle à granulés et à bûches…
  • Isolation thermique : isolation des combles, isolation des murs par l’extérieur et l’intérieur, toitures terrasses, isolation des parois vitrées…
  • Autres : Ventilation double flux, dépose de cuve à fioul, audit énergétique…

Le montant des aides de MaPrimeRénov’

Les aides allouées par MaPrimeRénov’ peuvent varier en fonction des revenus du ménage mais aussi du nombre de personnes vivant dans le foyer.

À titre d’exemple, l’aide allouée pour un revenu très modeste peut aller jusqu’à 10 000 € pour l’installation d’un système de chauffage.

Comment bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Pour bénéficier de ces nouvelles aides aux travaux de rénovation énergétique, il suffit de s’adresser à l’ANAH. Une plateforme en ligne est disponible pour effectuer les demandes : www.maprimerenov.gouv.fr

Le devis doit être transmis sur la plateforme en ligne et une confirmation du montant de la prime est donnée sous 15 jours.

Une fois les équipements installés, il suffira de transmettre la facture sur la plateforme et le RIB pour le versement de la prime, sous un délai de 15 jours. Pour le lancement de cette nouvelle prime, les délais de réponses seront certainement plus longs, pour revenir à 15 jours comme annoncé à partir de Avril 2020.

Remplissez le formulaire pour obtenir une estimation de vos aides

Autoconsommation avec vente de surplus

Découvrez le fonctionnement d’un projet photovoltaïque en autoconsommation

Faire une simulation

Découvrez la rentabilité de mon projet solaire