Quel est le prix pour une installation de panneau solaire photovoltaïque ?

Vous projetez de produire votre propre électricité solaire en installant des panneaux photovoltaïques sur la toiture de votre maison. Mais avant de vous lancer, vous aimeriez savoir quel est le coût d’une installation de panneaux solaires.

Le prix d’une installation solaire varie en fonction de nombreux facteurs : nombre de panneaux, puissance de l’installation, type de pose (dans le bâti ou surimposé) ou encore complexité de l’installation. Découvrez combien coûtent des panneaux photovoltaïques et la manière de réduire le tarif à travers des aides de l’Etat et l’attention portée aux éventuels coûts d’après pose qui peuvent être évités.

Comprendre le prix d’une installation solaire

Bien que le prix d’achat de panneau photovoltaïque ait diminué considérablement ces dernières années, l’installation de panneaux solaires reste un investissement important.

En moyenne, le coût de la pose de panneaux solaires au m² est de 1 000 €. Toutefois, cela varie principalement en fonction de la puissance de l’installation et du choix des panneaux.

Chez EnergyGo, le coût de votre installation est calculé à la suite d’une simulation gratuite. Cette simulation prend en compte différents facteurs tels que :

  • La pente du toit et la hauteur de la maison
  • Le type d’installation (surimposition) : la pose en intégration au bâti étant plus chère que celle en surimposition
  • La puissance de l’installation : dont le coût peut toutefois être contrebalancé par des primes de l’Etat plus élevées
  • Le nombre de panneaux installés

A la fin de votre simulation vous recevez une étude personnalisée et optimisée dont l’objectif est d’obtenir la meilleure rentabilité de votre toiture. Un expert énergétique étudiera avec vous cette proposition et répondra à vos questions sur l’installation de panneau solaire.

Le coût d’une installation solaire est décomposé de cette façon :

1

50 % pour les panneaux solaires

2

10 % pour l’onduleur

3

20 % correspondant à la pose et au montage

4

20 % de gestion de l’énergie

Bon à savoir : une installation en surimposition revient moins cher, tout simplement parce qu’il y a un surcoût dû à la main d’œuvre pour assurer une étanchéité du toit lors d’une installation intégrée au bâti. Ce surcoût est d’environ 10 %. En général, le choix du type d’installation est fondé sur une question d’esthétique.

Chez EnergyGo, les différents coûts pour une installation de panneaux solaires photovoltaïques sont les suivants :

3kWc

11 000 – 13 000€

6kWc

14 000 – 19 000€

9kWc

27 000€

Ces tarifs dépendent bien sûr de la complexité de mise en œuvre de votre installation photovoltaïque. Ils sont indicatifs.  

Pour une estimation personnalisée, nous vous invitons à réaliser une simulation sur notre site.

Les coûts d’après pose

Chez certains installateurs, il est possible d’avoir des coûts d’après pose qui ne sont pas indispensables. Ces coûts sont généralement liés à un contrat d’entretien ou de maintenance des panneaux solaires ou à un système de gestion de l’énergie et d’une télésurveillance.

Avec EnergyGo, il n’y a pas de coût après avoir finalisé votre installation de panneaux photovoltaïques. Vous aurez accès à une application intelligente qui vous permettra de visualiser et de suivre la production des panneaux en temps réel.  La maintenance et la révision sont comprises dans le prix de départ. 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre solution de Panneaux Solaires Photovoltaïques ?

Un expert énergétique EnergyGo est  à votre écoute et vous accompagne dans votre projet.

Contactez-nous

Quelles sont les aides de l’Etat pour une installation solaire ?

Si vous décidez de choisir une installation en autoconsommation avec vente de surplus, vous bénéficierez d’abord de la prime à l’investissement versée par l’Etat.

Puissance de l'installation photovoltaïque
Aide versée pour chaque kWc installé
≤ à 3 kWc
380 €
≤ 9 kWc
280 €
≤ 36 kWc
160 €
≤ 100 kWc
80 €

Cette prime, indexée sur la puissance de votre installation, est versée sur 5 ans EDF Obligation d’Achat. Vous devez avoir recours à une entreprise qualifiée, comme Energy Go, pour la pose. 

Les autres aides et la Prime Rénov’ pour le photovoltaïque

Outre la prime à l’investissement, il existe des aides versées par les régions et les collectivités locales : communes ou départements. Renseignez-vous auprès de celles-ci. Vous pouvez aussi profiter d’une prime dans le cadre du dispositif Ma Prime Rénov’ versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle est plafonnée à 20 000 euros sur cinq ans. Seuls les équipements solaires hybrides sont éligibles. Il s’agit d’un pourcentage de la facture qui va de 40 à 90% en fonction des revenus de votre foyer. Par exemple si vous avez un revenu fiscal de référence de 30 000 euros par an vous pouvez toucher 1 000 euros au maximum. Vous devez être propriétaire de votre logement achevé depuis plus de deux ans et les travaux effectués par un professionnel certifié RGE comme Energy Go.

Le tarif de rachat de l’électricité produite

Avec une installation de panneau solaire en autoconsommation avec vente de surplus vous êtes lié à EDF OA (Obligation d’Achat) par un contrat de rachat de surplus d’électricité. Cela signifie que vous revendez la production d’électricité que vous n’avez pas consommée (vente de surplus).

Le prix de rachat par EDF OA est révisé tous les trimestres par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) et reste fixe pendant toute la durée de votre contrat.

Ce prix varie en fonction de la puissance et du type de votre installation.

Puissance de l'installation photovoltaïque
Tarifs du kWh en autoconsommation avec vente de surplus
Tarifs du kWh d’électricité en vente totale
≤ 3 kWc
0,10
0,1793
≤ 9 kWc
0,10
0,1524
≤ 36 kWc
0,06
0,1123
≤ 100 kWc
0,06
0,0976

Il y existe une exception :  les installations solaires au sol ont un système de vente différent de celui d’une installation sur toiture.

La TVA réduite sur les installations inférieures à 3 kWc

Les installations dont la puissance est inférieure ou égale à 3 kWc sont soumises à une TVA réduite de 10 %. Au-delà de 3 kWc, la TVA appliquée est de 20 % sur l’ensemble du projet. Il faut toutefois que votre logement ait plus de deux ans et vous devez en être propriétaire ou locataire. Les copropriétés et les biens acquis en Société civile immobilière (SCI) sont aussi éligibles. Le taux de TVA est encore plus réduit – 5,5% – pour les installation solaires thermiques et hybrides ainsi que pour la domotique si vous décidez d’optimiser la gestion de votre énergie avec un système connecté : thermostat et box domotique solaire notamment.

Quel coût pour une installation solaire ?

Le coût d’une installation photovoltaïque varie de 10 000 à 30 000 euros en moyenne. Le type de panneaux, leur nombre et la manière de les poser (dans le bâti ou en surimposé) font varier la facture. Par exemple si vous optez pour l’intégration dans le bâti (IAB) comptez un surcoût de 1 000 à 2 000 euros environ selon la puissance de l’installation. Logiquement, plus cette dernière est élevée plus la différence de prix entre une installation en surimposition et en IAB sera importante.

Outre ce tarif à la pose, il faut penser aux dépenses nécessaires au cours de la vie des panneaux solaires, même si la maintenance et l’entretien sont compris dans le prix de départ. Ainsi l’onduleur doit être remplacé tous les dix ans environ (1 500 euros en moyenne) et vous devez payer, de manière annuelle, le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (ou TURPE) réévalué tous les ans au mois d’août. Par exemple admettons que vous êtes en contrat heures pleines / heures creuses auprès de votre fournisseur d’énergie et que vous louez le compteur. Vous consommez environ 4 000 kWh par an avec une puissance souscrite de 30 kVA. Le TURPE vous coûtera environ 420 euros par an, somme qui est souvent divisé en douze si vos prélèvements sont mensualisés. Enfin, sachez que la possession de panneaux solaires fait légèrement augmenter la prime de votre assurance habitation, en fonction du montant déclaré au titre du capital mobilier.

Est-ce rentable d’installer des panneaux solaires photovoltaïques ?

Installer des panneaux photovoltaïque est assez rentable, à condition de choisir l’autoconsommation grâce à laquelle vous revendez le surplus que vous produisez au réseau public d’électricité. Il s’élève à 10 centimes d’euros du kWh pour les installations entre 1 et 9 kWc et 6 centimes pour celles de plus de 9 kWc. La puissance de l’installation solaire entre aussi en ligne de compte pour favoriser la rentabilité : elle doit être dimensionnée en fonction de votre consommation. En effet si vous avez trop peu de panneaux vous risquez de toujours consommer une quantité d’énergie supérieure ou égale à votre production, vous ne pourrez ainsi pas revendre votre électricité. Vous profiterez seulement d’une baisse sur votre facture (entre 20 et 50%) puisque vous utilisez moins le réseau public.

Autre solution ? Opter pour la revente totale de votre énergie. Le tarif d’achat est plus élevé : par exemple près de 18 centimes d’euros pour une installation inférieure ou égale à 3 kWc et 15 centimes environ entre 3,01 et 9 kWc. Ce choix est rentable seulement si vous disposez d’une grande surface de toiture pour y poser la plus grand nombre de panneaux possibles.

Comment calculer la rentabilité d’une installation solaire ?

Le calcul de la rentabilité de vos panneaux solaires est une entreprise un peu complexe. Il faut considérer plusieurs facteurs.

D’abord le rendement de vos panneaux solaires ; la puissance et la production de kWh annuelle qu’elle engendre. Par exemple une installation photovoltaïque de 3 kWc produit entre 3 000 et 5 000 kWh par an en moyenne et entre 5 000 et 8 000 pour une de 6 kWc. Ce rendement est fonction de l’inclinaison de vos panneaux, de leur orientation (Sud, Sud-Ouest, Est…) et de la présence, ou non, d’ombre sur les équipements.

Ensuite le retour sur investissement en fonction du coût de l’installation, de son fonctionnement, de la prime à l’autoconsommation et des différentes aides que vous pouvez percevoir.

Et enfin, la quantité d’énergie en surplus que vous parvenez à vendre qui est notamment fonction de votre consommation, de la puissance de l’installation et du niveau de votre production, notamment conditionné par la région dans laquelle vous vivez. Par exemple dans le Sud-Est de la France on estime la quantité d’énergie produite à 1200 kWh par kWc et par an environ soit 3 600 kWh par an pour un équipement de 3 kWc. Dans le Nord et l’Est de l’hexagone il s’agit plutôt de 900 à 1 000 kWh par kWc.

Le calcul est assez compliqué. Energy Go vous propose un simulateur pour vous aider. Admettons que vous installiez 40 m2 de panneaux solaires (18), orientés au Sud, soit un équipement d’une puissance de 5,94 kWc. Vous possédez une toiture classique inclinée à 30°. Le prix de revient de votre kWh solaire est de 10 centimes contre près de 16 centimes si vous n’aviez utilisé que l’énergie du réseau public. Votre rentabilité est évaluée à 1 052 euros pour la 1re année. Votre installation sera donc complètement amortie en une dizaine d’année et même plus tôt si vous arrivez à revendre davantage de surplus.

Nos experts énergétiques vous accompagnent

Un projet, une question ? Contactez nous : 

Accueil 69