L’autoconsommation énergétique avec des panneaux solaires photovoltaïques

Une installation solaire en autoconsommation est l’un des meilleurs moyens de réduire vos factures d’électricité. Découvrez comment autoconsommer l’énergie que vous produisez en vous lançant dans l’énergie verte. EnergyGo, vous aide à comprendre le principe de l’autoconsommation par le biais des panneaux solaires. N’attendez plus et lancez-vous dans l’énergie verte !

Qu’est-ce que l’autoconsommation avec vente de surplus ?

L’autoconsommation consiste à utiliser l’énergie produite par vos panneaux solaires en autoconsommation. L’électricité générée est, directement et en priorité, utilisée pour alimenter vos appareils électriques domestiques : machine à laver, lave-vaisselle, téléviseur, ordinateur ou encore chauffe-eau électrique.  Un compteur communiquant permet de mesurer conjointement la production et la consommation d’électricité.

Ce mode de production vous permettra de réduire vos factures d’électricité en maintenant votre consommation quotidienne.

Fonctionnement panneaux solaires photovoltaïques

Comment fonctionne l’autoconsommation avec vente de surplus ?

L’électricité produite par les panneaux solaires en autoconsommation alimente directement  votre maison grâce à un onduleur qui convertit le courant continu produit en courant alternatif. Ceci pour que l’énergie générée soit utilisable par votre système électrique et vos appareils.

Il se peut que votre consommation soit supérieure à votre production d’énergie pendant un jour où l’ensoleillement est faible. Vous pouvez quand même utiliser vos appareils électroménagers parce que le logement reste branché au réseau public. Il aura pour rôle de compléter votre production lorsque vous viendrez à manquer d’énergie solaire.

Installation solaire en autoconsommation : une productivité variable selon l’ensoleillement et la luminosité

La production des panneaux solaires de jour en plein soleil

De jour et en plein soleil, vos panneaux solaires fonctionnent à plein rendement. Votre production photovoltaïque est supérieure à vos besoins, votre surplus est injecté sur le réseau public. Dans ce cas vous n’avez pas besoin d’utiliser l’énergie du réseau public, ce qui engendre une réduction sur votre facture d’électricité. Vous profitez également d’un complément de revenus en vendant la part de la production dont vous n’avez pas l’usage. EDF rachète votre surplus. Le tarif est variable : par exemple 10 centimes du kWh pour une installation solaire inférieure ou égale à 9 kWc et 6 centimes si elle est comprise entre 9,01 et 100 kWc.

Autoconsommation avec vente de surplus

Pour résumer, dans ce cas :

  • vous réalisez des économies puisque vous ne consommez pas et donc vous ne payez pas l’énergie du réseau (réduction sur ma facture)
  • vous pouvez vendre la production dont vous n’avez pas besoin (complément de revenus).

La production des panneaux solaires de jour avec des nuages

Vos panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation fonctionnent mais il y a des nuages ? Votre production photovoltaïque est en-dessous de vos besoins. Autrement dit, vous produisez moins d’énergie que lors d’une journée ensoleillée mais alors que vos besoins sont les mêmes. Dans ce cas vous consommez en priorité votre énergie verte. Pour compléter et faire fonctionner vos appareils, vous consommez aussi une énergie issue du réseau public. Vous réduisez ainsi votre facture en limitant la consommation d’électricité que vous payez. Ce processus s’effectue automatiquement : aucune intervention de votre part n’est requise.

Autoconsommation avec vente de surplus 1

La production des panneaux solaires de nuit

De nuit, votre production d’énergie provenant de vos panneaux photovoltaïques en autoconsommation est nulle, vous ne consommez que l’énergie provenant du réseau public. Pour limiter votre consommation nocturne et avoir recours, le moins possible, à l’électricité du réseau, prenez l’habitude de programmer vos appareils en journée : lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle. Une logique certainement inverse de celle que vous adoptiez avant d’acquérir vos panneaux solaires si vous aviez opté pour un contrat heures pleines / heures creuses.

Autoconsommation avec vente de surplus 2

Les avantages de l’autoconsommation

Ce mode de consommation d’énergie vous permet de faire des économies sur vos factures d’électricité et d’augmenter votre indépendance énergétique par rapport au réseau public. De plus, opter pour l’autoconsommation avec vente de surplus optimisera votre empreinte carbone.

Enfin, les installations qui permettent l’autoconsommation avec vente de surplus sont éligibles à une prime à l’investissement. Celle-ci est variable en fonction de la puissance de l’installation. Elle est répartie sur les 5 premières années de fonctionnement.

Les aides financières pour l’autoconsommation avec vente de surplus

La prime à l’autoconsommation ou prime à l’investissement 

Toutes les installations solaires photovoltaïques en autoconsommation avec vente de surplus, sont éligibles à une prime à l’investissement.

Cette prime, définie par l’arrêté du 9 mai 2017, est accordée par l’Etat afin d’encourager le recours aux énergies renouvelables.

Elle est calculée en fonction de la puissance installée et est répartie sur les 5 premières années de fonctionnement de l’installation. Pour calculer le montant de cette prime, il suffit de multiplier la puissance installée en Watt-crête (Wc) par le montant fixé par l’Etat pour chaque Wc installé.

Le montant de la prime à l’autoconsommation, est révisé trimestriellement, mais la valeur de la prime est fixée à la date à laquelle la demande de raccordement est effectuée auprès d’Enedis.

Prime à l’autoconsommation en euros par kWc :

Montant de la prime à l’autoconsommation au deuxième trimestre 2021

Puissance de l'installation photovoltaïque
Aide versé pour chaque kWc installé
Somme total de l'aide
Somme annuel versé pendant 5 ans
≤ à 3 kWc
380 €
1 140 €
228 €
De 3 à 9 kWc
280 €
2 520 €
504 €
De 9 à 36 kWc
160 €
5 760 €
1 152 €
De 36 à 100 kWc
80 €
8 000 €
1 600 €

A noter que, pour les particuliers, la plupart des installations solaires ne dépassent pas les 9 kWc. Une puissance qui nécessite déjà une surface de panneaux de 45,6 m2.

Pour obtenir, la prime à l’autoconsommation vous devez respecter des conditions : 

  • Votre installation doit être réalisée par un installateur RGE
  • Vos panneaux solaires doivent être installés sur votre toit 
  • Vous devez opter pour l’autoconsommation avec vente de surplus 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre solution de Panneaux Solaires Photovoltaïques ?

Un expert énergétique EnergyGo est  à votre écoute et vous accompagne dans votre projet.

Contactez-nous

La vente de surplus d’électricité produite 

Depuis 2017, il devient possible de vendre son surplus d’électricité au fournisseur EDF OA – Obligation d’Achat.
Le contrat est établi sur une durée de 20 ans. Tous les ans, à la date anniversaire (date de mise en service de votre installation photovoltaïque) vous établissez et envoyez votre facture à EDF OA.

Grâce à votre compteur électrique, un comptage de la quantité d’énergie produite et injectée est effectué au fur et à mesure. Il vous suffit de relever l’index de votre compteur pour établir votre facture.

Chez EnergyGo et si besoin est, nous vous accompagnons pour la réalisation de vos factures.
Le tarif d’achat de vente de surplus est fixé par l’arrêté du 9 mai 2017 et révisé tous les trimestres par la CRE, Commission de Régulation de l’Energie.

Tarif d’achat de production photovoltaïque au deuxième trimestre 2021

Puissance de l'installation photovoltaïque
Prix de vente du Surplus
≤ à 9 kWc
0,10 €
De 9 à 100 kWc
0,06 €

Opter pour des panneaux solaires en autoconsommation vous permet d’augmenter votre indépendance énergétique vis-à-vis du réseau public. Cependant en cas de manque d’énergie le réseau viendra compléter votre production.  Et lorsque vous produisez plus, votre surplus d’énergie est automatiquement vendu à EDF OA.

Mais surtout des avantages :

Réduction de vos factures
Pas de limitation de consommation
Prime à l’investissement
Vente de surplus à EDF

Comment calculer son autoconsommation ?

Le niveau d’autoconsommation dépend de nombreux facteurs comme la puissance de crête de l’installation photovoltaïque, le niveau d’ensoleillement, l’inclinaison des panneaux solaire en autoconsommation, leur technologie, ou leur mode d’intégration (surimposé ou intégré au bâti). Ici nous prenons l’exemple d’une installation située dans les Alpes françaises, orientée au sud avec une inclinaison de 30 °. La puissance crête est de 3 kWc, l’indice de performance de 85% et les panneaux solaires ont été posés en surimposition. Sous ces latitudes on considère que la production annuelle totale se situe aux alentours de 3 674 kWh avec des pics en juin, juillet et août et des creux en novembre, décembre et janvier.

Le type d’abonnement d’énergie souscrit est résidentiel à tarif unique. On évalue la consommation annuelle du foyer à 4 679 kWh (un chiffre moyen donné par la Commission de régulation de l’énergie en 2016 pour un foyer). Le tarif de l’électricité qui provient du réseau public s’élève à 15 centimes d’euros par kWh. L’installation est en surplus de consommation cinq mois sur douze et en déficit le reste du temps, ce qui signifie que l’énergie nécessaire doit être prélevée sur le réseau. En fonction de toutes ces données, la part d’électricité disponible en autoconsommation est de 35,3%, le reste provenant du réseau public : les économies sur votre facture sont donc de l’ordre de 30% environ.

Comment calculer la puissance d’une installation photovoltaïque ?

 Pour calculer la puissance d’une installation photovoltaïque il y a plusieurs approches.

Vous pouvez d’abord vous baser sur le niveau de consommation que vous souhaitez atteindre avec votre installation solaire en autoconsommation. Admettions que vous souhaitez produire 2 000 kWh par an et que le facteur de correction d’ensoleillement s’élève à 0,85 ; ce qui correspond par exemple à des panneaux orientés à l’est avec une inclinaison de 15 °. Alors la puissance crête devra être de 2000 / 0,85 /1000 soit 2,35 kWc. Il vous faudra donc une surface de panneaux d’environ 20 m2, 8 m2 environ pour obtenir un kWc.

Vous pouvez aussi vous baser sur la surface du toit dont vous disposez. Si vous avez 40 m2 de disponible vous pouvez profiter d’une puissance de 5 kWc, soit une production de 4 250 kWh si l’on estime que le facteur de correction d’ensoleillement est à 0,85 (5 kWc * 1000 * 0,85).

De quoi est composée son installation solaire en autoconsommation ?

Pour réussir votre projet d’installation solaire en autoconsommation, vous devez aussi choisir le bon matériel. Ce choix va dépendre d’abord de votre lieu de vie (niveau d’ensoleillement, climat), de l’orientation et de l’inclinaison que vous projetez pour vos panneaux. Plusieurs équipements constituent votre installation photovoltaïque :

  • Les panneaux qui doivent être au minimum certifiés et garantis. Il y a deux garanties principales : le linéaire de production qui vous assure une performance constante et la garantie constructeur pour que vous puissiez changer de matériel s’il tombe en panne ou ne fonctionne plus. Les panneaux monocristallins offrent les meilleurs rendements.
  • Les supports de fixation pour vos panneaux, seulement pour les panneaux posés en surimposition. Ils doivent être robustes et résistants aux UV et à la corrosion. Structure en acier inoxydable et visseries en inox sont de bons choix.
  • L’onduleur : onduleur central ou micro-onduleurs. Il est préférable de choisir des micro-onduleurs puisque chaque panneau est alors indépendant, ce qui évite que l’ensemble des panneaux solaires cessent de fonctionner si l’un d’eux est hors d’usage ou qu’il est orienté à l’ombre.
  • Le coffret de protection qui abrite l’onduleur : coffret AC/DC pour un onduleur central (ou de chaîne) et un coffret AC pour des micro-onduleurs.
  • Les câbles qui doivent être de bonne qualité et d’un diamètre correspondant à la force du courant qui les traverse.

Quelle démarche pour votre installation de panneau solaire en autoconsommation ?

Aujourd’hui avec le développement de l’autoconsommation, l’installation de panneau solaire photovoltaïque pour votre maison n’a jamais été aussi facile.

Pour lancer votre projet solaire, il vous suffit de réaliser une étude du potentiel de votre toiture avec notre simulateur. Un expert énergétique EnergyGo prendra contact avec vous. Et celui-ci vous confirmera la faisabilité de votre projet solaire.

EnergyGo vous accompagne de A à Z dans votre démarche d’installation de panneau solaire.

Panneau solaire autoconsommation | EnergyGo

Nos experts énergétiques vous accompagnent

Un projet, une question ? Contactez nous : 

Accueil 69